Savoir-Etre ou Mourir
il est vrai qu'aucun dandy ne peut totalement coïncider avec le mythe et que cela importe peu, puisque, en fin de compte, l'homme agit et pense en fonction d'une parole myhtique (Emilien Carassus)

Introduction | Gabriele d'Annunzio | Milord Arsouille | Barbey d'Aurevilly | Aubrey Beardsley | Roger de Beauvoir | Brummel | Byron | Boni de Castellane | Astolphe Custine | Félix Fénéon | Villiers de l'Isle-Adam | Alphonse Karr | Jean Lorrain | Pierre Loti | Robert de Montesquiou | Comte d'Orsay | Nestor Roqueplan | Saint-Cricq | Lord Seymour et Montrond | Oscar Wilde



Alphonse Karr (1808 - 1890)

Alphonse Karr fut un esprit brillant. Un homme à l’intelligence vive et au verbe mordant. Il fut l’auteur de certains mots impérissables comme "les amis font toujours plaisir ; si ce n’est quand ils arrivent, c’est quand ils partent" ou, à propos de la belle-mère, "c’est une dame qui donne sa ravissante fille en mariage à un monstre horrible et dépravé pour qu’ils fassent, ensemble, les plus beaux enfants du monde".

Le génial sens du mot de Karr fit mouche dans de nombreux romans – sans grande envergure –, dans le Figaro dont il fut un des plus jeunes directeurs et dans le mensuel satirique Les Guêpes qu’il publia de 1839 à 1876. Sa plume violente, ironique et parfois tendre fut généralement lucide. Très parisien, boulevardier et figure des cafés, il quitta pourtant la capitale en 1851, fuyant Napoléon III auquel il était farouchement opposé.

Dandy du demi-monde des lettres, entre le roman et le journalisme, il fut de la race de Roqueplan, de Milord l’Arsouille et du comte d’Orsay, les princes des boulevards. S'il arbora une mise originale au début de sa vie publique, ce fut parce que son tailleur avait fait à ce crève-la-faim une remise sur du drap invendable. La question du vêtement ne le préoccupa d'ailleurs guère plus que cela mais son dandysme fut un mélange d'effronterie, de littérature et de renoncement. Sa vie et son œuvre littéraire sont malheureusement tombées dans l’oubli et, ironie du sort pour qui a connu Nerval, Hugo, Gautier et beaucoup d'autres, on le connaît plus maintenant pour le commerce horticole qu’il pratiqua pendant son exil que pour ses coups de plume magistraux.


Alphonse Karr
Le nombre des écrivains est déjà innombrable et ira toujours croissant, parce que c’est le seul métier, avec l’art de gouverner, qu’on ose faire sans l’avoir appris.

Plus ça change, plus c’est la même chose

Tant de gens échangent volontiers l’honneur contre les honneurs.

Si l'on veut gagner sa vie, il suffit de travailler. Si l'on veut devenir riche, il faut trouver autre chose.

Alphonse Karr



Introduction | Gabriele d'Annunzio | Milord Arsouille | Barbey d'Aurevilly | Aubrey Beardsley | Roger de Beauvoir | Brummel | Byron | Boni de Castellane | Astolphe Custine | Félix Fénéon | Villiers de l'Isle-Adam | Alphonse Karr | Jean Lorrain | Pierre Loti | Robert de Montesquiou | Comte d'Orsay | Nestor Roqueplan | Saint-Cricq | Lord Seymour et Montrond | Oscar Wilde

Accueil