Savoir-Ecrire ou Mourir
ce qui vient du coeur peut s'écrire, mais non ce qui est le coeur lui-même (Alfred de Musset)

contenu | forme | formules | papier | enveloppe | signature | cartes de visite | internet



Signature



La signature de Madame de Staël


La signature de Charles Baudelaire


La signature de Barbey d'Aurevilly


La signature de Byron

Vous n'êtes peut-être pas l'unique ami de celui ou de celle à qui vous écrivez. Pensez donc à son embarras s'il n'arrive pas à déchiffrer votre baroque signature. Seule la signature des snobs est illisible, dit l'adage. Signez donc vos lettres de votre nom avec ou sans initiale de votre prénom usuel.

Si vous n'avez pas le charisme ni les prétentions de Barbey d'Aurevilly, il est inutile que vous ajoutiez de ces grands traits de plumes qui, pour souligner votre nom, éclaboussent votre lettre de postillons du plus mauvais effet.

Votre lettre n'étant pas non plus un formulaire de la sécurité sociale, ne signez pas en lettres capitales. Si vous savez que votre signature se déchiffre mal, vous pouvez ajouter, à côté, votre nom en écriture droite. Il vaut mieux cependant n'adopter cette pratique qu'en dernier recours et lisiblement signer.


La signature de Gautier

La signature de Balzac



contenu | forme | formules | papier | enveloppe | signature | cartes de visite | internet

Accueil