Salon Privé
nous avons moins besoin d'adeptes actifs que d'adeptes bouleversés (Antonin Artaud)



Salon privé

Cette page, légèrement dissimulée, regroupe quelques documents plus personnels sur l'auteur de ce site.




Documents disponibles :
  • Les brouillons du texte « Dandysme et manières » (268 Ko)
  • Entretien avec Wotk (février 2009, 41 Ko)
  • Deuxième entretien avec Wotk (juin 2009, 44 Ko)
  • Projet de plan pour l'essai "Le dandysme comme héritage" (juin 2010, 12 Ko)
  • Discours de mariage (septembre 2010, 26 Ko)

    La relève


    Une citation

    De l’eau morte vénitienne, Jean-Noël tirait à pleins filets une pêche en complète décomposition. Se prenant au jeu, il devenait semblable aux êtres qu’il côtoyait, en ce sens qu’il finissait par croire, comme eux, que nul autre milieu au monde n’avait importance ou intérêt.

    Si bien que lorsqu’on parlait, en cette société, de quelqu’un qui avait une femme et deux enfants, ne se saoulait pas, ne se piquait pas, ne se faisait pas flageller dans les maisons closes, accomplissait huit heures de travail par jour, se couchait à onze heures du soir, allait de temps en temps au théâtre, vivait de son salaire mensuel et en plus avait l’air satisfait, tout le monde se regardait en hochant la tête et semblait dire : «  Comment se peut-il que de telles gens existent ? »

    Maurice Druon in Rendez-vous aux enfers dans Les Grandes Familles






    Accueil